Archives de catégorie : Les Soirées de la Création

Soirée de la Création #2

Les Cinéastes de L’ARP vous donnent rendez-vous lundi 6 mai à 19h30 au Cinéma des Cinéastes pour la deuxième Soirée de la Création qui mettra à l’honneur le montage, souvent qualifié de «3ème écriture».

Cinéastes, productrice, monteuse et monteur, directrice de post-production, seront réunis pour interroger le montage à travers les prismes techniques, artistiques et affectifs. 

Sera également questionné le rapport du montage au scénario, ainsi qu’à la mise en scène, au tournage et à la production.

Le programme complet sera dévoilé très prochainement, 
avec le lien d’inscription.


Ouvertes à toutes et à tous, gratuitement, les Soirées de la Création sont l’occasion pour des créateurs d’horizons multiples d’échanger tout au long de l’année sur diverses thématiques liées au processus créatif.

20h30 : Table ronde – La place des effets visuels dans le processus de création, de narration et de production

Quelle direction visuelle au service de la réussite artistique et narrative d’un film ? Comment intégrer les éléments narratifs et les effets visuels de manière innovante ? Quelle influence des évolutions technologiques en matière de VFX sur la création ? Quelle collaboration au sein de l’équipe ?

Modération :


Yann Marchet a débuté sa carrière dans la production avant de rejoindre, à la fin des années 90, la société MK2 au département des ventes internationales.
Il entre ensuite en 2004 à la Commission du Film d’Ile-de-France, comme directeur du marketing et de la communication, où il est notamment en charge du développement international.
Spécialiste de l’industrie des effets visuels et de l’animation, Il participe et organise de nombreuses conférences dans les festivals et marchés internationaux (FILMART – Hong Kong, Chine, Japon, Etats-Unis, Europe, Festival d’animation d’Annecy…).
Il est depuis 2015 le délégué général du PIDS Enghien, un événement dédié à la création numérique et aux effets visuels, qui se tient chaque année à Enghien-les-Bains.
En 2018, il fonde la société Print The Legend, une société de conseil et d’accompagnement opérationnel spécialisée dans le secteur des industries créatives. Il crée la même année le Festival CineComedies à Lille.
En 2020, il lance avec Marc Obéron le forum Cinema For Change dédié aux contenus à impact social.
En 2022, il est nommé délégué général de France VFX, le syndicat qui regroupe les principaux studios français d’effets visuels.
Diplômé d’un master en cinéma et audiovisuel, il a réalisé plusieurs documentaires sur le cinéma. Il est membre de la Visual Effects Society (VES) et du Media Club.

Avec :

Béatrice Bauwens compte plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie cinématographique. Après avoir obtenu un master en Science et Technologie de l’Image et du Son, ainsi qu’un master en Gestion de la Communication Audiovisuelle, elle a rejoint Mikros VFX (aujourd’hui MPC Paris) en 2002 en tant qu’Ingénieure en Données Numériques.
Béatrice a occupé divers postes de production : elle a collaboré en tant que productrice d’effets visuels sur de nombreux longs métrages, dont Amour réalisé par Michael Haneke, lauréat de la Palme d’Or au Festival de Cannes 2012, et le multi-récompensé De rouille et d’os réalisé par Jacques Audiard. Elle a été nommée Responsable de la Production en 2012.
En 2015, Béatrice a été nommée Directrice des Opérations pour les entités basées en France du groupe Mikros Image. Dans ce rôle, elle s’est occupée de l’optimisation des flux de production et a été responsable de la coordination entre tous les départements de production (effets visuels, laboratoire numérique, publicité) et les équipes de soutien (technologie, finance, RH, …). Parallèlement, elle a entrepris des études de droit à l’Université Paris Panthéon-Sorbonne, suivies d’un Executive MBA/M2 en Droit des Affaires en 2017 et d’un DU en droit des industries culturelles et créatives.
En 2018, Béatrice Bauwens a été nommée Directrice des services VFX et post-production de Mikros, et en 2021, avec l’intégration des studios de Paris et de Liège dans le groupe MPC, elle est devenue Directrice des studios MPC France et Belgique, qui continue de fournir des services d’effets visuels et de post-production pour des longs métrages, des séries et des documentaires. Dans ce rôle, elle dirige la gestion et le renforcement des activités du groupe, ainsi que son développement international.
En parallèle, en 2020, Béatrice a été élue co-Présidente du Comité Innovation, Recherche et Technique de la FICAM (Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia), et contribue activement au développement de l’industrie cinématographique française. En 2023, France VFX, le syndicat professionnel dédié à l’industrie des effets visuels numériques en France a élu Béatrice en tant que co-présidente de son nouveau bureau.

Cédric Fayolle a supervisé les effets visuels de plus d’une centaine de films depuis 25 ans : Les Frères SistersLa Montagne ; Adieu les cons ; Deux moi ; Au revoir là-haut ; De rouille et d’os
Cela l’a amené à travailler avec de nombreux cinéastes à plusieurs reprises (Albert Dupontel, Jacques Audiard, Mélanie Laurent, Leos Carax, Julie Delpy, Cédric Klapisch…).
En 2014 il s’installe à Montréal pour tenter une expérience internationale, puis revient en France en 2018, trop attaché au cinéma français.
Avec Albert Dupontel il assure également la réalisation 2ème équipe sur ses trois derniers films.
En 2020, Cédric devient superviseur indépendant et travaille directement pour les productions.

Xavier Gens est un réalisateur, scénariste et producteur français. Il a réalisé plusieurs longs-métrages dont Hitman qui a dépassé les 100 millions de dollars de recettes monde en salle, Frontière(s), the Divide ou encore Cold Skin. Il a récemment réalisé plusieurs épisodes de la série Gangs of London nominé aux BAFTA dans plusieurs catégories. 
Il a également produit Papicha qui a dépassé les 300 000 entrées, et a été sélectionné au festival de Cannes et a gagné plus de 40 prix dans divers festivals à travers le monde. Le film a également remporté le César du meilleur premier film et celui du meilleur espoir féminin. En 2023, son film Farang sort en salles. Il travaille également sur la saison 3 de Lupin. Il réalise Sous la Seine, avec Bérénice Bejo, qui sera diffusé prochainement sur Netflix.


Harry Tordjman
Producteur

Animé par une passion inébranlable pour le cinéma depuis ses études de droit, au cours desquelles il s’est spécialisé dans le droit cinématographique, Harry Tordjman a fondé sa société de production en 2008 : My Box.
Ses expériences variées, notamment avec Chez Wam (Alain Chabat), Bonne Pioche (La Marche de l’Empereur) où à la Pan-Européenne Productions ont contribué à façonner son approche du métier.
Parmi ses productions notables figurent des séries telles que bref., Bloqués ou Serge le Mytho (de Kyan Khojandi et Bruno Muschio) diffusés sur Canal +, ainsi que des documentaires tels que À Voix haute qui lui valut une nomination au César du meilleur film documentaire en 2018 (Mars Films), ou Rosy distribué en salles par Gaumont.
Sa dernière production, Vermines, a marqué un tournant. Sorti le 27 décembre 2003 en salles (Tandem), le film réalise le meilleur démarrage pour un film d’horreur français depuis Promenons-nous dans les bois de Lionel Delplanque, il y a vingt-quatre ans. Renouvelant le genre, Vermines bénéficie d’un excellent bouche-à-oreille et pourrait atteindre un score record.

19h30 : Étude de cas – Le Règne animal de Thomas Cailley 

Partage d’expériences sur le processus créatif et collaboratif autour du film. Retour sur les défis relevés en termes de direction visuelle, d’intégration des éléments narratifs et des effets spéciaux.

Modération :

Yann Marchet a débuté sa carrière dans la production avant de rejoindre, à la fin des années 90, la société MK2 au département des ventes internationales.
Il entre ensuite en 2004 à la Commission du Film d’Ile-de-France, comme directeur du marketing et de la communication, où il est notamment en charge du développement international.
Spécialiste de l’industrie des effets visuels et de l’animation, Il participe et organise de nombreuses conférences dans les festivals et marchés internationaux (FILMART – Hong Kong, Chine, Japon, Etats-Unis, Europe, Festival d’animation d’Annecy…).
Il est depuis 2015 le délégué général du PIDS Enghien, un événement dédié à la création numérique et aux effets visuels, qui se tient chaque année à Enghien-les-Bains.
En 2018, il fonde la société Print The Legend, une société de conseil et d’accompagnement opérationnel spécialisée dans le secteur des industries créatives. Il crée la même année le Festival CineComedies à Lille.
En 2020, il lance avec Marc Obéron le forum Cinema For Change dédié aux contenus à impact social.
En 2022, il est nommé délégué général de France VFX, le syndicat qui regroupe les principaux studios français d’effets visuels.
Diplômé d’un master en cinéma et audiovisuel, il a réalisé plusieurs documentaires sur le cinéma. Il est membre de la Visual Effects Society (VES) et du Media Club.

Avec les équipes VFX du film (César 2024 et Genie Award des Meilleurs Effets Visuels) :


Cyrille Bonjean
Superviseur VFX – MPC

Fort de sa riche expérience et de son parcours dans l’industrie audiovisuelle, Cyrille Bonjean met ses compétences multiples au service d’une grande variété de projets de séries ou de longs-métrages –de la comédie au thriller, aussi bien pour des productions françaises qu’internationales.
Cyrille Bonjean a plus de vingt ans d’expérience dans l’industrie des effets visuels. Pendant les premières huit années de sa carrière, Cyrille a acquis un large savoir-faire technique et artistique en tant que compositeur  et superviseur  compositing. Il a contribué à une trentaine de projets dont Harry Potter et Les Reliques de la Mort 2ème partie, Underworld 3  :  Le Soulèvement des Lycans, Astérix & Obélix : God saves Britannia, ou encore La Raffle, Hitman et Transporter 3.   Son implication sur ces productions françaises et internationales lui ont également permis d’avoir une forte expérience de la supervision sur les tournages et d’être un véritable appui technique et artistique sur un plateau.
En 2012, Cyrille rejoint le groupe Mikros Image en tant que superviseur compositing, puis en 2013, il devient superviseur VFX. En 11 ans, il a supervisé la fabrication des effets visuels numériques pour une cinquantaine de longs-métrages français et internationaux.
On compte parmi ces projets La Vie d’Adèle, Palme d’Or du Festival de Cannes en 2013 et primé plus de 80 fois, As Boas Maneiras (Good Manners), nommé pour les meilleurs effets visuels au Grande Prêmio do Cinema Brasileiro en 2019 et qui a reçu plus de trente prix, Divines qui a remporté le César du meilleur premier film en 2017 et sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de 2016, Muere, monstruo, muere  (Meurs, Monstre, Meurs) sélectionné au festival Un Certain Regard en 2018, Tlamess (Sortilège) nommé au Festival de Cannes de 2019 ou encore Le Règne Animal sélectionné au festival Un Certain Regard en 2023 et primé aux César 2023 pour les Meilleurs Effets Visuels.
Cyrille est également un collaborateur privilégié des réalisateurs de comédies  françaises  Philippe Lacheau et Tarek Boudali. Il les a notamment accompagnés sur Nicky Larson, Le Parfum de Cupidon et 30 Jours Max qui a enregistré un record de 500 000 entrées lors de sa première semaine de sortie en 2020.
Cyrille a également travaillé sur plusieurs séries dont Panthers (ARTE), Miskina (Prime Video) et Les 7 Vies de Léa (Netflix).


François Bonnière
Superviseur 3D – Mac Guff

Formé à l’école Saint Luc Tournai où il a obtenu son bac STI art appliqué option illustration, François Bonnière a ensuite poursuivi ses études à l’école Georges Méliès à Orly, où il a acquis des compétences 3D ainsi que VFX.
En 2007, son parcours professionnel a débuté chez Buf, où il a eu l’opportunité de contribuer aux films d’animation Arthur et les Minimoys 2 et 3, ainsi qu’à des long-métrages VFX telles que SpeedRacer, The Grand Master, UpsideDown et Marsupilami.
En 2012, il a rejoint Mac Guff. Au sein de cette entreprise, il a participé à de nombreux projets, notamment  Transporteur, Arsène Lupin, Vesper Chronicle, Le dernier secret de l’humanité, Vermines et Le Règne Animal.
Entre temps il est intervenu pendant deux années de suite pour suivre les films de fin d’études des étudiants de l’école Rubika (École d’excellence en Design, Animation et Jeu Vidéo) à Valenciennes.

Productrice VFX dans l’équipe de production de MPC depuis 6 ans, Loriane Lucas maîtrise grâce à son parcours professionnel l’ensemble des étapes de la post-production, faisant d’elle une productrice avertie.
Après un master à Valenciennes et une courte expérience de graphiste en tant que graphiste 2D en 2005, Loriane devient coordinatrice du département argentique à Duboicolor, alors que le travail sur pellicule était encore prédominant dans l’industrie du film. Elle participera entre autres à la post-production de The Diving Bell and the Butterfly réalisé par Julian Schnabel, quatre fois nommé aux Oscars ainsi que Golden Door d’Emanuele Crialese.
En 2009, la post-production basculant progressivement vers le numérique, Loriane évolue en tant que chargée de fabrication en post-production numérique. Elle devient un an plus tard chef de projet et travaille jusqu’en 2012 chez Duboi, puis rejoint les équipes de Technicolor jusqu’en 2018.
Durant cette période, elle a eu la charge du suivi de l’ensemble de la post-production image de The Artist de Michel Hazanavicius, qui a remporté 5 Oscars et plus de 150 prix ; Enemy de Denis Villeneuve, Les Combattants de Thomas Cailley qui a remporté 4 prix au Festival de Cannes ou encore Beauty and the Beast de Christophe Gans.
En 2018, Loriane rejoint l’équipe de producteurs VFX de MPC Paris. Elle y a assuré la production des effets visuels de films tels que Aline de Valérie Lemercier qui a été présenté en hors compétition au Festival de Cannes et qui a été nommé aux Génie Awards, organisés par le PIDS dans la catégorie meilleurs effets visuels dans un long-métrage.
En 2022, elle a été la productrice des effets visuels du film Notre-Dame Brûle, réalisé par Jean-Jacques Annaud. Le film a remporté un César en 2023 dans la catégorie Meilleurs Effets Visuels. L’année suivante, en 2023, elle a également travaillé en tant que productrice VFX sur le film La Montagne, réalisé par Thomas Salvador, qui a été récompensé au Festival de Cannes. En 2024, son travail de production des effets visuels pour le film Le Règne Animal, réalisé par Thomas Cailley, a valu au film une reconnaissance de l’Académie des César dans la même catégorie. 


Bruno Sommier
Superviseur VFX

Passionné par le stop-motion, autodidacte, Bruno Sommier fait son début de carrière comme technicien motion control, et cadreur pendant 10 ans.
Sa connaissance du tournage lui permet de devenir superviseur tournage pour des films, tel que Hanibal Rising, Jean-Philippe, Le boulet
Il travaille aussi comme graphiste, avant de passer superviseur sur de la pub et film chez Mikros et Eclair.
Il part 5 ans pour travailler en Belgique pour aider au lancement du département vfx chez Umedia, ce qui lui permet de travailler sur des projets internationaux.
A son retour en France, il travaille chez Mac Guff comme graphiste, cg superviseur et vfx superviseur, sur des projets tel que Eiffel, Vesper Seed, Lupin et Le Règne Animal.

Présentation

Les Cinéastes de L’ARP fêtent, tout au long de l’année, la création cinématographique et audiovisuelle dans toute sa diversité à travers un cycle de Soirées de la Création

Ouvertes à toutes et à tous, gratuitement, elles sont l’occasion pour des créateurs de tous horizons d’échanger sur diverses thématiques liées au processus créatif, autour de tables rondes thématiques, cas pratiques, masterclass, etc….

Soirée de la Création #1

Les Cinéastes de L’ARP vous invitent à fêter la création dans toute sa diversité à travers un cycle de Soirées de la Création

Ouvertes à toutes et à tous, gratuitement, elles sont l’occasion pour des créateurs de tous horizons d’échanger tout au long de l’année sur diverses thématiques liées au processus créatif.

La première Soirée du cycle, consacrée aux effets visuels, a eu lieu jeudi 28 mars au Cinéma des Cinéastes.

PROGRAMME COMPLET

Partage d’expériences sur le processus créatif et collaboratif autour du film. Retour sur les défis relevés en termes de direction visuelle, d’intégration des éléments narratifs et des effets spéciaux.

Modération : Yann Marchet, Délégué général – France VFX

Avec les équipes VFX du film (César 2024 et Genie Award des Meilleurs Effets Visuels) :

  • Cyrille Bonjean, Superviseur VFX – MPC
    (Harry Potter 7 partie 2 ; La Vie d’Adèle ; Divines ; Elle ; Les 7 Vies de Léa…)
     
  • François Bonnière, Superviseur 3D – Mac Guff
    (Transporteur ; Arsène Lupin ; Vermines…) 
     
  • Loriane Lucas, Productrice VFX – MPC 
    (The Artist ; Enemy ; Les Combattants ; Beauty and the Beast ; La Montagne ; César 2023 des Meilleurs Effets Visuels pour Notre-Dame Brûle…) 
     
  • Bruno Sommier, Superviseur VFX 
    (Eiffel ; Vesper Seed ; Lupin…) 
     

Quelle direction visuelle au service de la réussite artistique et narrative d’un film ? Comment intégrer les éléments narratifs et les effets visuels de manière innovante ? Quelle influence des évolutions technologiques en matière de VFX sur la création ? Quelle collaboration au sein de l’équipe ?

Modération : Yann Marchet, Délégué général – France VFX

Avec :

  • Beatrice Bauwens, Directrice VFX et Post – MPC Paris & Liège, Co-présidente de France VFX 
     
  • Cédric Fayolle, Superviseur VFX 
    (Les Frères Sisters, La Montagne ; Adieu les cons ; Deux moi ; Au revoir là-haut ; De rouille et d’os…) 
     
  • Xavier Gens, Cinéaste de L’ARP 
    (Hitman ; Farang ;  Lupin saison 3 ; prochainement Sous la Seine…)
     
  • Harry Tordjman, Producteur 
    (Vermines ; Rosy ; Last Dance ; À voix haute ; Bref…)

Retrouvez la Soirée en images ici

© Susy Lagrange