Archives de catégorie : La Journée de la Création 2019

18h : ÊTRE CINÉASTE ET COMÉDIEN

En partenariat avec l’ADAMI 

En replay :

Dès l’écriture du scénario, le lien entre cinéaste et acteur est au cœur du projet. Un auteur-réalisateur écrit-il un rôle « pour » un acteur ? Pourquoi tourner plusieurs fois avec le même comédien ?

Comment le comédien travaille-t-il avec son cinéaste ? Dans quelle mesure peut-il influer sur l’écriture du personnage et improviser face à un  scénario écrit ? Quel est le rôle des « coach » de jeu dans la direction d’acteur ? Est-il nécessaire de connaître un acteur pour bien savoir le diriger ? Est-ce différent de travailler avec un comédien « star » ?


Animé par le journaliste Fabrice Leclerc (Paris Match) 

Avec

Pascal Elbé,

acteur et cinéaste de L’ARP

Anne Le Ny,

actrice et réalisatrice

Crédit photo : Georges Biard

Pascal Légitimus,

cinéaste de L’ARP, acteur et humoriste

Crédit photo : Delacroix

16h : ADAPTATION : LA BANDE DESSINÉE AU CINÉMA

En replay :

Des surhommes américains aux héros franco-belges, la bande dessinée est depuis  toujours une source importante d’inspiration et de succès populaires pour le cinéma. Mais la transposition peut être périlleuse. Comment s’approprier l’œuvre originale et la réadapter cinématographiquement sans en trahir l’esprit ? Comment insuffler sa propre esthétique ? Quelle place a la grammaire de la bande dessinée dans l’œuvre cinématographique ? Quel regard portent les auteurs sur l’adaptation de leurs œuvres par d’autres ? Quid des méthodes des auteurs adaptant eux-mêmes leur travail ?


Avec

Mathieu Sapin,

auteur de bande dessinée et réalisateur

Crédit photo : Dargaud / Rita Scaglia

Christophe Blain,

auteur de bande dessinée et scénariste

Crédit photo :  AFP / Joel Saget

Nicolas Bary,

cinéaste de L’ARP

Crédit photo : Julien Lienard

14h : CINÉMA DE GENRE : ESPACE DE LIBERTÉ ET DE RENOUVEAU POUR LE CINÉMA FRANÇAIS ?

En partenariat avec Fais pas genre ! 

En replay :

Alors que le jeune cinéma d’auteur français puise de plus en plus son inspiration dans le cinéma de genre et que ce cinéma semble accéder à une nouvelle reconnaissance auprès de la critique, le genre semble être devenu un nouvel espace de liberté et de création pour le cinéma français. Mais à qui s’adresse le cinéma de genre ? Peut-il être grand public ou s’adresse-t-il à des communautés de spectateurs spécifiques ? Doit-on parler d’un « cinéma de genre d’auteur » ou le genre offre-t-il au cinéma une opportunité plus globale de se réinventer ? Enfin, le cinéma de genre est-il un effet de mode ou une évolution durable du cinéma ?


Animé par Pierre-Jean Delvolvé (Fais pas genre !

Avec

Alexandre Aja,

réalisateur, scénariste et producteur

Crédit photo : Getty / Keith Mayhew / SOPA Images / LightRocket

Caroline Bonmarchand,

productrice – Avenue B Production

Crédit photo : Zuma Press / Bestimage

Claire Denis,

cinéaste de L’ARP

Crédit photo : Camerossel

Boris Duchesnay,

directeur des programmes et acquisitions d’OCS

Crédit photo : OCS / Mathieu Zazzo

Julia Ducournau,

réalisatrice et scénariste

Crédit photo : Marechal Aurore / ABACA

Coralie Fargeat,

réalisatrice et scénariste

Crédit photo : Alexandra Fleurantin, Olivier Monge / Festival de cinéma européen des Arcs

10h30 : CINÉMA ET AUDIOVISUEL : QUELLE PLACE POUR L’IMAGE ?

En partenariat avec ARRI 

De nombreux réalisateurs, directeurs de la photographie et producteurs travaillent à la fois pour le cinéma et l’audiovisuel (télévision et plateformes de SVOD), interrogeant ainsi la place de l’image dans chacun de ces secteurs créatifs. Dans un contexte où le travail sur l’image devient de plus en plus important dans l’audiovisuel, l’image fait-elle encore aujourd’hui la singularité de la création cinématographique ?

La création audiovisuelle permettrait-elle une plus grande liberté de création sur et avec l’image ? Comment l’évolution des équipements de réception a-t-elle transformé le soin qu’apportent à l’image les œuvres créées pour les écrans ? Enfin, face à la multiplication des contenus et des supports de création, des séries, mais aussi du jeu vidéo, des vidéos sur YouTube et sur les réseaux sociaux, des nouvelles sources d’inspirations et de nouveaux codes visuels émergent. Peuvent-ils faire évoluer la création cinématographique ? Les cinéastes peuvent-ils et veulent-ils s’en inspirer ?


Animé par la journaliste Perrine Quennesson

Avec

Pierre Cottereau,

chef opérateur

Crédit photo : Pathé Films / Julien Panié

Toufik Ayadi,

producteur – Srab Films

Crédit photo : Coadic Guirec / BESTIMAGE

Audrey Diwan,

réalisatrice et scénariste

Romain Gavras,

cinéaste de L’ARP